L'école pro - © Manuel Braun, 2018

3. FORMATION ET MÉCÉNAT : LES ENTREPRISES, NOS PARTENAIRES PRIVILÉGIÉS

Les arts, les artistes et la culture façonnent le monde. Aussi le Centre Pompidou s’engage-t-il activement auprès des professionnels et accompagne les grandes mutations à l’œuvre dans nos sociétés contemporaines.

 

#LES MÉCÈNES DU CENTRE POMPIDOU

L’année 2018 est marquée par la présence des grands mécènes historiques. Enedis, dont la politique de mécénat s’inscrit dans le cadre d’une convention triennale visant à soutenir une exposition phare de la programmation pour asseoir son rayonnement dans le domaine culturel, a choisi de soutenir l’exposition « Chagall, Lissitzky, Malevitch ». Dans une logique plus disruptive, elle trouve dans Mutations/Créations – « Coder le monde » un univers à la fois artistique et prospectif et par son soutien à La Fabrique elle marque son intérêt pour un projet destiné à être itinérant dans les territoires. La fondation Lagardère soutient quant à elle fidèlement la programmation du Studio 13/16 depuis sa création en 2009 et remet chaque année en janvier ses bourses Lagardère pour les jeunes talents. Plastic Omnium a choisi de soutenir l’exposition Cubisme, de même que LVMH. PwC a pour sa part choisi de soutenir l’exposition César et le cabinet UGGC a soutenu l’exposition « Union des Artistes Modernes (UAM) ». Pernod Ricard partenaire historique du Centre Pompidou continue d’apporter son soutien fidèle au site internet et aux applications dans le cadre d’une convention décennale (2009-2019). Van Cleef & Arpels a renouvelé son soutien à la programmation des arts vivants.

Natixis fait son entrée en tant que mécène de l’exposition « Le Cubisme ». La société a organisé une journée de finissage de l’exposition qui a accueilli plus de mille collaborateurs et leur famille. Le groupe immobilier Duval signe également un partenariat triennal avec le Centre Pompidou et soutient une programmation pédagogique auprès de différents publics de la Ville de Clichy la Garenne pour qui seront organisés une vingtaine d’évènements par an, tant à Clichy qu’au Centre Pompidou. À noter également l’arrivée de Zadig et Voltaire comme mécène de l’exposition « Franz West », un soutien unique lié à la personnalité même de son fondateur, collectionneur de l’œuvre de cet artiste autrichien.

Parmi les partenaires en nature, il convient de noter Vranken-Pommery pour sa contribution aux cocktails d’inaugurations ainsi que pour la fourniture du champagne du Dîner des Amis du Centre Pompidou. Les marques du groupe Colart sont également un partenaire récurrent, fournissant en matériel créatif les ateliers pédagogiques.

 

#LE FONDS DE DOTATION CENTRE POMPIDOU ACCÉLÉRATIONS

Une approche inédite et innovante du mécénat

« L’esprit du Centre Pompidou, c’est aussi une nouvelle approche du mécénat. Être engagé, faire partager la création et favoriser le vivre ensemble par l’émotion et la réflexion. » Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou

Le Centre Pompidou met l’art et la création au service d’acteurs économiques majeurs. Il les accompagne dans les transformations et les problématiques d’innovation auxquelles ils sont confrontés et répond à leur besoin d’être au plus proche de la création.

Le fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations est alors né d’une rencontre originale entre le Centre Pompidou et des entreprises. Toutes partagent la conviction qu’il faut, pour imaginer le monde de demain, s’engager et dialoguer avec la création artistique d’aujourd’hui.

© Pascal Haudressy© Pascal Haudressy

Cette forme de dialogue inédite se traduit par quatre temps forts qui rythment chaque saison :

  • Le choix d’un thème pour initier une réflexion sur les grands enjeux de culture et de société.
  • L’événement Accélérations, d’envergure internationale au format innovant. Ouvert à tous, cet événement lance la saison et vise à faire dialoguer au plus haut niveau des entreprises, des artistes et des scientifiques sur le thème de la saison.
  • Une série de résidences d’artistes au sein des entreprises partenaires ; chaque artiste crée une œuvre sur le thème retenu.
  • Une exposition thématique au Centre Pompidou enrichie des œuvres produites dans les entreprises et présentées au public.

La saison 2018-2019

Thème : l’émotion

Le droit à l’émotion est revendiqué. Il s’impose même avec une intensité inédite face aux bouleversements du monde actuel, parfois jusqu’à l’exaspération à travers les réseaux sociaux. La prise en compte de l’émotion au sein de l’entreprise bouscule peu à peu le modèle économique standard fondé sur la seule rationalité. Le choix de ce thème s’est axé sur trois transformations majeures qui révolutionnent le 21e siècle :

  • Scientifique ;
  • Sociale ;
  • Technologique.

L’ouverture de saison : un événement participatif et innovant

Les 14 et 15 septembre 2018 ont marqué le lancement de la première saison intitulée « Les pouvoirs de l’émotion ». À cette occasion, le fonds de dotation Accélérations a proposé une programmation conçue par CreativeTech ouverte à tous, gratuite, participative et innovante qui s’est déclinée dans tout le Centre Pompidou. Le public était invité à expérimenter, ressentir et découvrir les nombreuses facettes des pouvoirs de l’émotion au travers de performances, de débats, d’ateliers créatifs en famille, ou encore de visites thématiques du Musée.

Près de quarante intervenants venus de différents horizons – artistes, entrepreneurs et scientifiques –, se sont réunis autour de la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury pour explorer, transmettre et partager avec le public les émotions. Parmi eux, les artistes Lhola Amira et Abd Al Malik, la physicienne des particules Nathalie Besson, la chanteuse Camille, le neuroscientifique Antonio Damasio ou encore le duo de pianistes Jatekok. Les différents lives diffusés sur Internet ont réuni plus de 181 700 spectateurs !

Serge Lasvignes et Matthias Leridon, "Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse
Serge Lasvignes et Matthias Leridon, "Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse#
Bernard Blistène et Matthias Leridon, "Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse
Bernard Blistène et Matthias Leridon, "Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse#
Performance de la chanteuse Camille, "Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse
Performance de la chanteuse Camille, "Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse#
"Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse
"Les pouvoirs de l'émotion" au Centre Pompidou, 2018 © Hervé Véronèse#

Les résidences d’artistes

Chaque entreprise-mécène accueille en son sein un artiste retenu sur proposition du Centre Pompidou. L’artiste en résidence est invité à y réaliser une œuvre, initiant ainsi un dialogue inexploré au cœur même de l’entreprise et en lien avec les salariés. Les artistes sélectionnés pour la résidence 2018-2019 sont Hubert DUPRAT (Terega), Lionel ESTEVE (Cdiscount), Alexandre ESTRELA (Orange), Agnès GEOFFRAY (Neuflize OBC), Jonathan MONK (Axa), Camila OLIVEIRA-FAIRCLOUGH (Tilder) et Bruno SERRALONGUE (SNCF Logistics/Ermewa).
Les œuvres produites lors des résidences seront acquises par le fonds de dotation et proposées sous forme de don au Centre Pompidou pour être intégrées au sein des collections, sous réserve de l’avis favorable de la commission d’acquisition du MNAM-CCI.

L’exposition et l’ouvrage

Une exposition aura lieu du 29 octobre 2019 au 27 janvier 2020. Élaborée par le conservateur du MNAM-CCI Frédéric PAUL, elle sera enrichie des œuvres produites par les artistes à l’issue de leurs résidences en entreprise. Un ouvrage sera publié à cette occasion.

Dix entreprises mécènes

Le fonds de dotation mobilise aux côtés du Centre Pompidou dix entreprises, représentées par leur président. Elles s’engagent notamment à développer et faire vivre cette expérience inédite en leur sein. Les sept premières signataires pour la création du fonds sont AXA, Cdiscount, Neuflize OBC, Orange, SNCF Logistics/Ermewa, Teréga et Tilder.

Avec les membres du fonds de dotation Accélérations, je suis ravi de cette aventure artistique et entrepreneuriale, qui reflète notre volonté de construire le monde de demain avec des talents de tous horizons et de tous les continents. » Matthias Leridon, président du fonds de dotation Accélérations et président de Tilder.

 

#L’ÉCOLE PRO : FORMATION CONTINUE ET CONSEIL

L’année 2018 a été marquée par l’ouverture de l’École pro du Centre Pompidou. 

Logo école pro Centre Pompidou

Cette nouvelle offre valorise l’expertise et la richesse des métiers réunis au Centre Pompidou. Elle contribue à la transmission de savoir-faire à des organisations publiques ou privées (Comité Colbert), à des artistes, des collectivités (ville de Clermont-Ferrand), des salariés (Banque populaire-Caisse d’Épargne du groupe BPCE) et des entreprises (Vivendi RSE), en France ou à l’international (Taipei).

Par ailleurs, l’École pro du Centre Pompidou œuvre à la création d’un tissu d’entreprises et de partenaires susceptibles de placer l’art et la création au cœur de leur dynamique de transformation.

À travers ses deux axes d’intervention, la formation professionnelle continue et le conseil, l’École pro du Centre Pompidou noue un dialogue avec tous ces acteurs et les accompagne dans leurs questionnements singuliers. En concevant des programmes sur mesure, il s’agit de répondre directement à leurs besoins. Ces actions constituent aujourd’hui le socle des propositions de l’École pro, tant en conseil qu’en formation professionnelle. Ce socle va se déployer en 2019 et se nourrir de nouvelles opportunités, enrichissant, en continu, une sorte de pré-catalogue d’actions.

La formation continue, par exemple, a permis d’aborder des thématiques transverses managériales ou sectorielles telles art et religion avec Sciences Po Executive, art et entrepreneuriat avec l’École supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe), ou encore art et luxe avec les jeunes talents de quarante maisons de luxe adhérant au Comité Colbert. 

Deux programmes, orientés formation métiers, sont venus compléter ces initiatives. 

L’Assurance formation des activités du spectacle (Afdas) a financé un programme de formation à destination des artistes, pour les accompagner dans le développement de leurs activités liées à l’éducation artistique et culturelle.

La ville de Clermont-Ferrand s’est engagée dans un programme de formation de ses agents sur les liens entre art et petite enfance. En conseil, le Centre Pompidou poursuit son engagement aux côtés de la ville de Clermont-Ferrand pour imaginer avec elle et avec les acteurs de l’enfance, de la culture et de l’animation socio-culturelle, une nouvelle forme d’équipement artistique et culturel à destination de la petite enfance et des familles.

Après un an d’exercice, l’hybridation des programmes de formation et les actions de conseil se renforcent en se nourrissant les uns les autres. Un éco-système se crée pour répondre aux besoins des clients et partenaires.

L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun#
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun#
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun#
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun
L'espace dédié à l'École pro © Manuel Braun#

Un lieu expérientiel

L’École pro a inauguré en mai 2018 un nouvel espace au sein du Musée national d’art moderne afin de pouvoir faire vivre pleinement cette expérience sensible aux participants. Convaincu que l’innovation des espaces nourrit de nouvelles formes de pratiques de transmission, un espace-œuvre a été créé au cœur des collections. Conçu par l’architecte Leopold Banchini, en collaboration avec la designeuse Laure Jaffuel, cet espace, quand il n’est pas investi par l’École pro, est ouvert au public. Il questionne ainsi, dans une démarche de design d’espace, les nouveaux modes de transmission et apporte un point de vue critique sur l’architecture du monde professionnel. 

.